10000 employés ont quitté l’entreprise en 3 ans : Hémorragie à la Sonatrach

295

Le PDG de la Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour a reconnu ce lundi que 10000 employés ont quitté l’entreprise, durant ces trois dernières années, estimant au passage que la compagnie pétrolière algérienne des hydrocarbures demeure impuissante face à cette hémorragie.
La  déclaration du premier responsable de la Sonatrach a été faite lors de la tenue de la journée parlementaire sur le secteur de l’énergie.
Ould Kaddour explique cette hémorragie, par le départ massif en retraite anticipée et les salaires fort alléchants proposés aux cadres algériens par les sociétés étrangères.
« Nous n’avons ni le pouvoir, ni les moyens pour les préserver » ajoute le PDG de la Sonatrach.

Ould Kaddour dément les informations sur la raffinerie polluante

Profitant de cette opportunité, Ould Kaddour a démenti catégoriquement les informations concernant la raffinerie »polluante » achetée par la Sonatrach, et a défendu la nouvelle stratégie préconisée par l’entreprise algérienne, pour se débarrasser du fardeau des importations des carburants.

Selon lui, il est inconcevable, qu’en 2018, l’Algérie ne dispose pas d’une raffinerie, d’où la nécessité d’opter pour cette nouvelle stratégie, susceptible de garantir de la valeur ajoutée à l’économie algérienne, au lieu de demeurer confiné dans cette politique de vente du pétrole et gaz en brut