87 cas de gale dans le milieu scolaire : Les explications du Ministère de la Santé

222

Le Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière a indiqué ce lundi que la gale est une infection cosmopolite existant dans tous les pays y compris les plus développés.
« Le Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, suite à l’apparition d’un article relatant la survenue de 500 cas de gale au niveau de quatre wilayas : Alger, Batna, Khenchela et Ouargla, rappelle que la gale est une infection cosmopolite existant dans tous les pays y compris les plus développés. »
« C’est une Infection cutanée due à un parasite appelé sarcopte. Elle se propage par contacts directs ou via les vêtements ou la literie. Très contagieuse, elle se manifeste par des démangeaisons et des lésions cutanées de grattage. Le réservoir du parasite est strictement humain et la transmission est strictement inter humaine, un seul contact suffit pour être infecté et c’est d’ailleurs souvent le cas chez les membres de la même famille et en collectivité. »
« La gale n’étant pas une maladie à déclaration obligatoire, les cas de gale qui sont notifiés sont essentiellement ceux survenant en milieu scolaire. Les cas rapportés par la presse au niveau de quatre wilayas (500 cas) sont sans fondements puisqu’au 1er trimestre 2019, les cas déclarés en milieu scolaire sont pour les wilayas cités: »
14 cas dans la wilaya de Batna.
68 cas dans la wilaya d’Alger.
05 cas dans la wilaya de khenchela.
00 cas dans la wilaya de Ouargla.