AADL à Oran : plus de 4000 logements distribués en novembre et décembre

125

La wilaya d’Oran procédera, en novembre et décembre prochains, à la distribution de 1.300 et 2.799 logements de type location/vente, selon les explications fournies par le directeur général de l’AADL.
Cette annonce a été faite ce jeudi en marge de la visite du ministre de l’Habitat Abdelouahid Temmar, à Oran et qui a procédé dès son arrivée à Oran à la pose de la première pierre d’un projet de 7.000 logements du programme location/vente AADL au nouveau pôle urbain de Misserghine.
« Les projets de logements du type location/vente dans la wilaya d’Oran se déroulent dans de bonnes conditions, ce qui se traduit aujourd’hui par le lancement de 7.000 logements », a déclaré le ministre sur place. Il a ajouté qu’il ne reste que 3.000 logements à inscrire sur un total de 90.000 logements au niveau national pour terminer le financement des projets AADL.
Pour le ministre, la wilaya d’Oran, à l’inverse des autres wilayas, dispose d’assiettes foncières pour abriter des projets d’habitat. « Il reste encore des réserves foncières permettant de programmer d’autres projets d’habitat du même type pour répondre aux demandes du programme AADL », a-t-il souligné, appelant au lancement du choix d’assiettes foncières pour le restant des quotas.
Le ministre a précisé que « les autres programmes comme le promotionnel aidé LPA, les logements sociaux locatifs sont en cours de réalisation et des opérations de distribution sont programmées jusqu’à la fin d e l’année en cours ».
Lors de sa visite au projet de réalisation de 1.300 logements à Ain El Beïda, Abdelwahid Temmar a appelé à la nécessité de livrer le projet en novembre prochain. Les logements sont achevés à 100 % en attendant la finition des travaux secondaires dont ceux de l’assainissement, de la viabilisation, de l’AEP et autres.
La wilaya d’Oran procèdera, en novembre et décembre prochains, à la distribution de 1.300 et 2.799 logements de type location/vente, selon les explications fournies par le directeur général de l’AADL.
Par ailleurs,il faut noter qu‘un accord a été signé jeudi entre le ministère de l’Habitat et l’Agence spatial Algérienne (ASAL) pour renseigner par imagerie sur toute action de construction urbanistique à travers le pays et conséquemment réduire les retards de finalisation des projets en cours.
Un système de suivi d’urbanisme, explique le directeur de l’Agence au micro de la Chaine 1, est mis en place pour le suivi – au besoin – des chantiers en cours de réalisation avec des images satellitaires depuis le terrassement, gros œuvres et l’aménagement des espaces verts.