Abdelhafid Benmaamar: Une victime de la mafia à Tlemcen

268

A travers nos colonnes, Benmaamar Abdelhafid réitère son appel aux autorités judiciaires du pays à lever le voile sur un complot perpétré par des individus sans scrupules, qui se croyaient au dessus des lois du pays, dont il a été victime.
Abdelhafid Benmaamar qui a vécu le calvaire durant plus de 12 ans , espère à travers le vent du changement qui souffle sur le pays, recouvrir ses droits légitimes et voir ses bourreaux devant les tribunaux, des bourreaux qui croyaient il y a si peu de temps à l’impunité.
AlgérieTouteHeure a jugé utile de diffuser une lettre que le concerné avait adressé aux différentes institutions du pays en date du 26 mars 2008, dans laquelle, il relate aux plus hautes instances du pays, le complot dont il avait été victime . Un complot concocté par des »intouchables « dans la wilaya de Tlemcen, avec la complaisance d’élus et responsables locaux, ayant permis à ces prédateurs de piller les biens de Benmaamar Abdelhafid, à savoir un motel, une station de service et une galerie de culture, en plus de sa propre résidence . Une lettre qui intervenait après la plainte déposée le 16 octobre 2007.
IL est à signaler, que les biens de la victime ont été cédés à un sénateur de la wilaya de Tlemcen, suite à une vente aux enchères, venue matérialiser le plan de ruine et d’endettement de la victime qui ne savait plus à quel saint se vouer.
Conscient de la nouvelle conjoncture que connaît le pays, et de l’engagement du Chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaid Salah , concernant la libération de la justice du diktat des ordres et du téléphone, Abdelhafid Benmaamar estime qu’il est nécessaire de solliciter à nouveau les bonnes volontés de la justice pour mettre hors d’état de nuire ceux qui l’ont ruiné et causé sa maladie( la victime a eu plusieurs AVC)