Al MagharibiaTV : du mensonge à l’usurpation du hirak du peuple

1935

La chaîne subversive d’Al Magharibia, du parti dissous, responsable de la décennie noire, montée par les fils du fondateur de ce parti fasciste et financée par le Qatar et les officines hostiles à l’Algérie et inféodées aux plans de démantèlement de l’Etat algérien, et la répartition de son unité territoriale en cantons ethniques, passe à l’usurpation de qualité et vol qualifié d’un combat du peuple algérien dénommé Hirak.
Peut-t-on toléré, qu’un média obscurantiste et incitateur à la violence, devient une chaîne appelée HirakTV ? Il s’agit tout simplement d’une escroquerie de récupération politicienne de bas étage et d’une atteinte immorale à des millions de voix qui sont sorties à la rue pour revendiquer la fin du pouvoir unilatéral, identique à celui prôné par le FIS dissous et sa chaîne Al Magharibia, fille adoptive de la chaîne subversive qatarie Al Jazeera, porte-voix de l’idéologie terroriste et de la normalisation avec l’entité sioniste. Aujourd’hui, les algériens sont appelés à récupérer leur bien qu’est le hirak, en dénonçant ce vol qualifié d’identification à un combat mené par une majorité d’algériens qui n’a jamais partagé l’obscurantisme d’al Magharibia. Cette dernière excelle dans le mensonge en accusant les autorités algériennes d’avoir été à l’origine des suspensions de ses programmes par Eutelsat, en raison de sa couverture des marches du mouvement populaire en Algérie qui ont lieu tous les vendredis et mardis.
Selon les dires de la chaîne subversive, la plainte déposée par les autorités algériennes, Al Magharibia ne dispose d’aucune accréditation ou autorisation pour diffuser et couvrir les événements en Algérie.
La chaîne précise qu’elle a été interdite de diffusion depuis le 15 octobre à 16H30.
Mais , la vraie raison de sa suspension est liée au non payement de ses dettes vis-à-vis du diffuseur, quelques mois après la mise en détention à la prison d’El Harrach du principal pourvoyeur de la chaîne isaad Rabrab. Sur ce registre, il est important de citer les plaintes de BeinSports à l’égard de beoutQ, qui retransmit les matches de la Premier league anglaise, sans résultats malgré qu’elle détient les droits exclusifs pour la région du Mena et du Golfe