Au lendemain de sa nomination à la tête du Real Madrid: Le sélectionneur d’Espagne limogé

181

C’est un énorme coup de théâtre. A deux jours de l’entrée en lice de l’Espagne, l’un des favoris du Mondial, face au Portugal, la Fédération espagnole a décidé de limoger son sélectionneur Julen Lopetegui, au lendemain de sa nomination au poste d’entraîneur du Real Madrid. Luis Rubiales, le président de la RFEF, a indiqué qu’il travaillait encore pour lui trouver un remplaçant.
Quel énorme coup de théâtre ! Alors que l’Espagne affronte le Portugal vendredi (21h) pour son premier match au Mondial, voilà que la Roja se retrouve sans sélectionneur. Luis Rubiales, le président de la Fédération espagnole, a confirmé ce mercredi en conférence de presse avoir démis de ses fonctions Julen Lopetegui, nommé officiellement entraîneur du Real Madrid dans la journée de mardi. Le nom de son successeur n’a pas été communiqué.
« Nous avons décidé de nous passer du sélectionneur », explique ainsi laconiquement Luis Rubiales en conférence de presse. « La sélection appartient à tous les Espagnols. C’est une décision que nous avons dû prendre en fonction de cette manière de faire et en fonction de certaines valeurs. Je ne me sens pas trahi. Julen Lopetegui a réalisé un travail impeccable. Les négociations avec le Real ont été faites sans aucune communication avec la fédération. La forme est importante », poursuit-il, en précisant qu’il « travaille » actuellement au nom du successeur de Lopetegui.
Très remonté contre l’attitude du Real Madrid, le président de la Fédération espagnole a assuré qu’il n’était pas « au courant des négociations » avec Lopetegui. « La fédération espagnole ne peut pas être mise au courant 5 minutes avant la sortie d’un communiqué officiel. Au vu de ce qu’il s’est produit, on ne pouvait pas faire autrement’, confie Luis Rubiales.