Ces racoleurs qui surfent sur la candidature de Tebboune à Oran

688

Les réflexes de certains marchands de la politique et trabendistes par excellence, et qui surfent sur n’importe quel vague de la politique, ont encore de beaux jours devant eux, malgré le Hirak et la volonté populaire à voir de nouveaux visages propres émerger.
Cela s’est vérifié ces derniers jours à Oran, avec un ancien wali discrédité qui en racoleur de la politique, balancera un ragot, le désignant directeur de campagne du candidat Tebboune, démenti sur les colonnes d’AlgérieTouteHeure, suite à des informations obtenues auprès de la direction nationale du candidat à Alger, puis ça sera un président de parti qui diffusera un post sur Facebook, appelant les citoyens à s’approcher de lui pour retirer les formulaires de collecte des signatures, annonçant également qu’il ouvrira bientôt une permanence au niveau d’un quartier situé au centre-ville d’Oran. Le président de ce parti, habitué à ce genre d’actions de racolage politique, est vite remis sur place par le directeur médiatique du candidat Tebboune, en l’occurrence Mohamed Laagab, qui fera diffuser un communiqué en ce sens.
Puis, vint le tour d’un membre de l’une des deux chambres du parlement, de diffuser une intox via ses réseaux, l’annonçant comme directeur de campagne du candidat Tebboune, sachant qu’il fait partie d’un parti politique agréé, ayant déjà désigné un candidat pour la présidentielle du 12 décembre prochain
Par ailleurs, il faut noter, que seuls les deux journalistes, Zakaria Habibi, et Mehdi Messaoudi, ont été chargés pour la collecte des formulaires des signatures pour le candidat Tebboune, (voire la photo prise par les deux journalistes avec le directeur de campagne nationale Baali Abdallah ).
Cette information devrait dissiper les malentendus et remettre de l’ordre chez les racoleurs de la politique
Rédaction