Chakib Khelil prône l’enseignement de l’anglais

196

Dans une vidéo postée sur son compte Facebook, l’ancien ministre de l’Energie Chakib Khelil, prône encore une fois l’enseignement de l’anglais à la place du français, comme seconde langue, pour mieux maîtriser
le monde du savoir et des connaissances.
Pour Chakib Khelil, tous les pays qui ont réussi leur passage de maîtrise des connaissances, avaient opté pour l’enseignement de l’anglais, à l’inverse des pays qui ont favorisé l’enseignement du français et qui ont reculé, insistant sur la nécessité d’enseigner l’anglais pour se frayer un chemin dans le concert des nations émergentes ou développées.
En conclusion, Chakib Khelil reconnait l’échec des choix optant pour l’enseignement du français en Algérie , tout en critiquant ceux qui continuent d’appliquer les plans de l’ancien colonisateur ; et qui n’ont généré selon ses dires que le chaos au pays ; incluant les choix économiques ; appelant à la nécessité d’apprendre des expériences économiques des pays développés.
La sortie de l’ancien ministre de l’Energie, risque de lui attirer les foudres de guerre des politiques français et leurs puissants larbins du pays, à l’origine de son lynchage médiatique depuis plusieurs années.