Changement de système : Les médias aussi

188

Beaucoup de choses ont été dites au sujet du changement de système, principale revendication populaire, mais peu de choses au sujet des médias dont la responsabilité concernant l’actuelle conjoncture.
Ainsi, personne ne peut nier que des patrons de médias, dont certains sont des analphabètes par excellence, se sont enrichis sur le dos des journalistes et grâce à la publicité institutionnelle de l’ANEP, dirigée par un système que cesmédias critiquent aujourd’hui. Les patrons des médias au même titre que les politiques et opérateurs économiques corrompus doivent rendre des comptes au sujet de leurs patrimoines et biens respectifs en Algérie et à l’étranger.
La prochaine étape doit se débarrasser des médias sulfureux qui excellent l’obscurantisme, le charlatanisme, la médiocrité, la subversion et l’invective. La profession doit absolument être réhabilitée et débarrassée des médiocres et corrompus l’ayant salie.
Il est également important de redynamiser le fonds destiné aux médias, exclusivement dans le but d’améliorer la qualité de formation des journalistes.

L’amélioration des conditions socio-professionnelles, doit être l’un des axes du changement.