Déclarations scandaleuses de Brigitte Bardot : Silence radio des néocolonisés

272

 

 

Coïncidant avec la proclamation de la défaite de la France coloniale en Algérie, et la date du 19 mars, fête de la Victoire en Algérie, la controversée actrice française Brigitte Bardot, indiqua » Je ne me suis pas battue contre l’Algérie française pour accepter une France algérienne ».
Le message de la femme qui défend les animaux et écrasent les êtres humains est clair, et doit susciter au moins un peu d’orgueil chez les harkis qui commémorent aussi cette date, et se font des supplétifs des néocolonisateurs après l’avoir été durant la guerre de libération, au même titre que ces plumes prêtées de la néocolonisation comme les Kamel Daoud, Boualem Salsal et consorts et qui poursuivent la défense d’une idéologie coloniatrice en la présentant comme civilisationnelle, et les déclarations de Brigitte Bardot ; sont une illustration parfaite de cette approche. Les islamistes qui couraient derrière le financement et la médiatisation, en provenance des lobbys de la colonisation et sionisme, pour semer le chaos dans le pays d’un million et demi de martyrs, ne sont pas épargnés et doivent prendre conscience de leurs images concentrées autour des « burqa » et coutumes, jamais tolérées, dans le pays qui se revendiquait du monde libre et démocratique