Des annulations des réservations hôtelières jusqu’à fin décembre 2019

203

Les effets de la situation politique prévalant dans le pays, depuis trois mois déjà, commencent concrètement à se faire sentir.

Selon M. Lazhar Bounafaa, PDG du groupe HTT (Hôtellerie, Tourisme, Thermalisme), qui s’exprimait ce matin à l’émission L’invité de la rédaction de la Radio Algérienne, la régression est de 85% par rapport à la même période de l’année dernière, « ça devient une situation difficile à gérer que ce soit pour le public ou pour le privé parce qu’on parle de capacités nationales ».

L’invité de la Radio argumente qu’il y a eu « des annulations des réservations dans des hôtels de toutes les rencontres organisées jusqu’à fin décembre de l’année en cours ». Sans le nommer, M. Bounaffa cite le cas d’un grand hôtel « dans une grande ville qui, depuis un mois, a fait zéro client ».

Mais avant cela, et tout en reconnaissant le retard accusé dans le secteur du Tourisme et la manque à gagner en dépit des énormes, voire des exceptionnelles, potentialités existantes, Lazhar Bounafaa a tenu à étayer ses propos par quelques chiffres avançant que la part du secteur dans le BIP (Produit intérieur brut) est aujourd’hui de 2,5% alors qu’il était de 0,8% trois années auparavant.