Deux plaintes à l’encontre de Louh et Belaiz: Abdelhafid Benmaamar , une victime de la justice de la Bande

8554

L’abnégation , la persévérance en dépit de la pression et de la maladie, et la foi en le triomphe du droit ,Abdelhafid Benmaamar , a eu raison de cette mafia qui se croyait intouchable et qui croyait surtout à l’impunité , en attendant le recouvrement de ses droits et rétablissement de la justice. Après de longues années de galère, d’humiliations et quatre AVC,Abdelhafid Benmaamar réussira à faire entendre sa voix, 32 ans après, en déposant plainte respectivement contre les deux anciens ministres de la Justice, Tayeb Belaiz et Tayeb Louh, les conseiller de l’ancien président démissionnaire Said Bouteflika et Benamar Zerhouni, les deux anciens ministres du Tourisme, Nouria Zerhouni et Abdelouaheb Nouri, quatre huissiers de justice,établis à Tlemcen, en l’occurrence , les Me, Bougtab, Bouayadi,Taibi Nabil et Krim Mohamed, ainsi qu’une plainte à titre posthume, pour marquer l’histoire à l’encontre du regretté et ancien Directeur de Cabinet à la Présidence Larbi Belkheir. Ces plaintes ont été déposées, dans le sillage de la correspondance adressée à l’ancien, Procureur Général , près la Cour d’Alger, récemment nommé Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Belkacem Zoghmati, et sa convocation par les services de police en date du 29 juillet dernier, pour audition. Compte tenu de son état de santé qui ne cesse de détériorer, après quatre AVC, le Commissaire décidera de continuer l’audition chez le plaignant le lendemain. Abdelhafid Benmaamar ne croit pas ses yeux, sur le revirement qu’a connue son histoire, dans la mesure, où une procédure rapide a eu lieu, dans la consécration de l’Etat de droit, par le PG, près la Cour d’Alger, à l’inverse de l’ancien Ministre de la Justice, qui protègera « cette mafia », en activant 4 mandats d’arrêt à son encontre, l’obligeant à passer des nuitées dans les geôles des suretés de plusieurs wilayas, lors de son transfert d’Alger vers Tlemcen qui durera six jours, en dépit de son état de santé. Un transfert qui nécessitera son évacuation vers les Urgences de l’hôpital de Tlemcen et trois jours d’hospitalisation (voire notre article http://algerietouteheure.com/abdelhafid-benmaamar-une-victime-de-la-mafia-a-tlemcen/

Par ailleurs, il faut souligner que lors de notre dernière rencontre, Abdelhafid Benmaamar nous présentera la lettre envoyée à l’ancien ministre de la Justice, Tayeb Louh, l’invitant à ouvrir une enquête sur son affaire
Selon lui, la guerre menée tambour battant contre l’injustice, la corruption et l’arbitraire, lui ouvre la voie salutaire d’affronter ceux qui l’ont dépossédé de ses biens et ceux qui sont à l’origine de son incapacité physique d’aujourdhui .
Pour en savoir plus lire aussi notre article datant de juillet 2018 http://algerietouteheure.com/ben-maamar-abdelhafid-une-histoire-avec-linjustice-et-la-gabegie/