Difficultés financières d’Air Algérie: La sonnette d’alarme de l’IGF

568

L’Inspection Générale des Finances IGF vient d’établir un diagnostic des plus alarmants sur la situation financière de la compagnie aérienne publique algérienne Air Algérie, menacée même par la faillite en 2021, selon son dernier rapport.
Réalisé en 2017, le rapport en question avait été présenté au gouvernement d’Ouyahia lui recommandant d’inclure un article à la Loi de finances 2020 qui permettrait d’exonérer la compagnie nationale du paiement des intérêts d’un crédit bancaire. Ce dernier, dont le montant s’élève à 3,8 milliards de dollars, avait été contracté en 2004.

L’IGF est catégorique dans ce sens : « faire payer les intérêts du crédit à Air Algérie la conduira à la faillite en 2021 ». De plus, l’inspection recommande une meilleure rotation de la flotte du pavillon national de façon à générer un meilleur flux financier.« Faute de quoi, l’entreprise souffrira d’un déficit financier notamment en 2021 qui aura un impact négatif sur sa compétitivité », pointe le rapport.