Espion russe : Le M16, derrière l’assassinat ?

240

L’affaire du double agent russe assassiné le 4 mars dernier n’a pas livré tous ses secrets. Selon le site WhatDoesItMean, la liquidation de l’espion russe  et sa fille est liée, à son  désir de revenir en Russie, en contrepartie de la fourniture à Moscou de documents, prouvant que le dossier de la fausse collusion « Trump-Russie » ou « RussiaGate » a été l’ouvre des services britanniques le M16.

Le site britannique fera savoir que le service fédéral de sécurité russe FSB, avait été contacté au début de l’année, en cours par Yulia Skripal, la fille de l’espion russe qui vivait à Londres depuis 2011, en vue de son retour avec son père, démoralisé depuis la perte de son fils l’année dernière.  Pour Yulia Skripal, son père détenait des documents impliquant le M16, et le clan Obama-Clinton, dans la fabrication de ce qui est appelé « dossier Trump » en vue de détruire la légitimité de Donald Trump.