Expulsion du terroriste Djamel Beghal : Paris fait pression sur Alger

157

La France veut se débarrasser du terroriste Djamel Beghal ; qu’elle a longtemps nourri, logé et financé pour ses actions terroristes subversives menées contre l’Algérie durant la décennie noire. Djamel Beghal déchu de sa nationalité française ;sortira de prison le 16 juillet prochain et Paris multiplie les efforts pour l’expulser vers l’Algérie. Le cas du natif d’Algérie, âgé de 52 ans est au centre d’un véritable casse-tête touchant les secteurs de la justice, la diplomatie et le renseignement des deux pays, liés par des traités de coopération dans les domaines de sécurité et justice. Sur ce registre, des sources établies dans l’hexagone, ont fait état de l’envoi de correspondances des ministres français des affaires étrangères et de la justice Jean-Yves-Le Drian et Nicole Belloubet à leurs homologues algériens Abdelkader Messahel et Tayeb Louh. Les autorités françaises sont dos au mur ; soit elles expulsent Djamel Beghal qui sortira le lundi prochain de la prison Vezin-le-Coquet, près de Rennes ; après avoir purgé sa peine ; soit imposer un régime d’assignation à résidence. Sur ce plan, il faut noter que le terroriste Djamel Beghal avait accepté en 2017 son expulsion vers l’Algérie.