Face au silence de la communauté palestinienne : La révolte des pneus des palestiniens

107

En dépit des conditions difficiles et de la conjoncture somme toute défavorable à sa cause, le peuple palestinien continue de donner de leçons à toute l’humanité, par sa résistance à l’occupation sioniste.
Ce vendredi, le peuple palestinien a inventé une nouvelle stratégie de lutte, appelée le combat des pneus brulés, pour éviter des pertes humaines et les balles du colonisateur, qui n’épargnent ni les enfants, ni les femmes, ni les personnes âgées ; Par voie de conséquence, le peuple palestinien se distingua par ses stratégies de combat et de lutte, passant de l’intifada de la pierre, au couteau, le véhicule pour écraser les colons et les soldats sionistes, et les ventres vides des détenus palestiniens des geôles sionistes, menées par le héros Marwan Al Barghouti.

Ceci sans parler de cette lutte héroïque des enfants de la bande de Ghaza et la Cisjordanie occupée, représentée tout récemment par la petite Ahed al Tamimi, qui à travers la gifle du soldat sioniste, gifla Trump et Netanyahou. Ces derniers viennent aujourd’hui solliciter le soutien des wahabites qui ont entamé la campagne de déscréditation et délégitimisation de la révolte palestinienne, et la sortie de certains sionistes ce vendredi qualifiant les manifestants palestiniens de « Khawaridj » témoigne cette complicité du wahabisme avec le sionisme

L’histoire retiendra le silence complice de la communauté internationale face au génocide du peuple palestinien, et retiendra aussi que l’entité sioniste, avec ses soutiens américains, occidentaux et la trahison des dirigeants arabes, retiendra le souffle de la peur, à la vue du drapeau palestinien, même porté par un handicapé.