Fièvre aphteuse : 180 cas signalés dans une dizaine de wilayas

176

A quelques jours de l’Aid El Adha, la fièvre aphteuse est réapparue dans 10 wilayas du pays où un total de 180 cas ont déjà été signalés».
Lors d’une visite, lundi, dans des zones agricoles de l’Algérois, le ministre de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche, Abdelkader Bouazgui, a indiqué que tous les cas signalés avaient été traités, ajoutant que des mesures avaient été mobilisées pour circonscrire cette maladie.
Parmi ces mesures, il a fait mention de l’interdiction de déplacement du cheptel d’une wilaya vers une autre, de la mobilisation des vétérinaires et d’une interdiction d’importation de bovin, « jusqu’à ce que le problème soit réglé ».
Il a d’autre part fait savoir que des vaccins allaient être rapidement importés pour débuter la vaccination de l’ensemble du cheptel.

M. Bouazgui s’est voulu rassurant quant à l’impact que pourrait avoir l’apparition de cette maladie sur la célébration sur l’Aid El Adha, annonçant au passage que des points de vente d’ovins allaient être créés sous la responsabilité des services de wilayas.
S’exprimant sur les prix proposés pour l’achat d’une tête d’ovin, le ministre a répondu que c’est le principe de l’offre et la demande qui se chargera de les définir. Il a d’autre part assuré que les bêtes destinées au sacrifice allaient toutes être contrôlées par des réseaux de vétérinaires.