Il raconte l’enfer de Tazmamart : le film » la cité des hiboux » projeté à Oran

62

Le cinéma « Le Maghreb » a abrité samedi soir la projection en avant-première le long métrage » la cité des hiboux » du réalisateur marocain Azalarab Alaoui ; en compétition officielle de la 11ème édition du Festival International d’Oran du Film Arabe . Le film en question retrace, pour la première fois dans l’histoire du cinéma marocain, l’enfer de la prison secrète de Tazmamart ; utilisée par le monarque marocain Hassan II ; pour l’incarcération de l’opposition à son régime.