Importation du blé : L’Algérie tourne le dos à la France au profit de la Russie

262

L’Algérie ne compte plus importer du blé tendre de la France, préférant celui de la Russie, présentant une meilleure qualité du produit et des prix forts compétitifs; selon le journal économique français La Tribune, citant l’agence russe Tass. «L’Algérie est extrêmement intéressée par l’importation de blé russe et envisagera cette possibilité après avoir analysé les informations reçues lors de l’inspection. La décision de la partie algérienne sera également basée sur les résultats de l’inspection du lot de blé d’essai qui sera envoyé à l’Algérie dans un avenir proche», souligne l’organe de surveillance Rosselkhoznadzor du ministère russe de l’Agriculture, dans un communiqué, repris par le média français. Ce dernier affirme même qu’un accord sera signé incessamment entre Alger et Moscou, pour l’importation d’une importante quantité de blé tendre russe, une fois les certificats de conformité délivrés. Par conséquent le média français évoque les inquiétudes des agriculteurs français, sachant que les exportations françaises du blé tendre à destination de l’Algérie sont estimées à un milliard de dollars. Par ailleurs, il faut souligner, que l’Algérie n’exclut pas de revoir sa feuille de route, en matière d’importation de la viande bovine et du lait, ou certaines sources avancent que l’Algérie compte conclure bientôt des contrats en ce sens avec la Russie. Le choix de l’Algérie de tourner le dos à la France en matière d’importation du blé, de lait et de la viande bovine, est interprété comme représailles à la politique française qui considère l’Algérie comme un marché, pour écouler ses produits au lieu de se verser dans un investissement productif mutuellement bénéfique. Dans le même cadre, il faut bien souligner, cette sortie du Forum des exportateurs algériens, qui a accusé ce mardi la France de bloquer les produits algériens destinés à l’exportation vers l’Europe, à travers un arsenal juridique et technique sélectif, vis-à-vis des produits de d’autres pays.

.