Jaafar Yacini, président du NAPEC : une grande confiance s’est installée entre le gouvernement algérien et ses investisseurs étrangers

101

La ville pétrolière de Hassi Messaoud, wilaya d’Ouargla abritera à partir du 28 du mois en cours et pour trois jours la 7 ème édition du Salon International des fournisseurs de produits et services pétroliers et gaziers, AlgérieTouteHeure a saisi cette opportunité pour poser quelques questions sur cet important évènement à Jaafar Yacini, président du NAPEC, organisateur de la manifestation avant l’entame de la manifestation

AlgérieTouteHeure : Tout d’abord, Napec s’est montré très actif et présent ces dernières années, en matière d’organisation d’évènements internationaux liées au secteur énergétique ; quelle évaluation faites-vous ?
Jaafar Yacini :Je ne peux être que satisfait pour diverses raisons. Si le Napec est très actif ce ne peut être qu’un signe de réussite et de reconnaissance. Il a fait ses preuves de sérieux et de régularité et est devenu de ce fait, un événement incontournable pour tous les acteurs et autres intervenants du secteur des hydrocarbures et de l’énergie. Ma satisfaction vient aussi de la qualité des exposants du Napec. La présence de géants mondiaux dans le domaine des hydrocarbures demeure un signe très fort de toute la fidélité et la confiance accordée au Napec, au fil de ces dernières années, par ces professionnels de l’industrie pétrolière et gazière. Ces nombreuses sociétés et multinationales le sollicitent poury prendre part et l’inscrivent aujourd’hui dans leur agenda comme le rendez-vous à ne pas rater. Ces gros calibres en termes de sociétés, firmes et multinationales présents de manière assidue a cette manifestation économique qui lui valent une bonne réputation sans parler de la quantité qui ne cesse d’augmenter d’année en année. La présence des premiers décideurs et de personnalités de poids du monde de l’énergie et une assistance d’un niveau supérieure et d’une extrême qualité ne peut être qu’une valeur ajoutée qui font du Napec,aujourd’hui, un événement très crédible aussi bien à l’échelle continentale qu’internationale. De plus, nous nous efforçons à chaque fois d’innover et d’apporter le plus qui fait la différence comme c’est le cas avec une thématique bien étudiée, variée et collée à l’actualité.

AlgérieTouteHeure :La ville pétrolière de Hassi Messaoud s’apprête à accueillir la 7ème édition du Salon International des fournisseurs de produits et services pétroliers et gaziers, parlez-nous de cet évènement ?
Jaafar Yacini :Le 7ème salon international Hassi Messaoud Expo Fournisseurs de produits et services pétroliers et Gaziers aura lieu du 28 au 30 Novembre 2018 à Hassi-Messaoud (Ouargla).
Il est destiné à tous les professionnels des hydrocarbures concernés par les différents secteurs de l’activité pétrolière et gazière, l’investissement, le forage pétrolier, le Work-over et servicesProcurement & Maintenance d’installations industrielles, instrumentation et contrôle industriel,lubrifiants industriels destinés au secteur Oil & Gas ,valve et beaucoup d’autres diverses activités associant dans ses étapes les différents intervenants directs et indirects, le
Hassi Messaoud Expo, organisé depuis 2011, dans la plus grande ville pétrolière d’Afrique, est une plateforme de communication idéale pour tous les intervenants du secteur des hydrocarbures. Elle offre aux professionnels du secteur de nouvelles opportunités pour exposer leurs produits et services, nouer des contacts et établir un solide rapprochement entre professionnels. Il offre aux entreprises participantes de très belles perspectives de développement et d’extension de leurs activités à travers les rencontres avec d’éventuels partenaires et associés et la conclusion de nouveaux contrats.
200 entreprises représentant 15 pays seront au rendez-vous de Hassi Messaoud avec une forte présence des entreprises algériennes qui occuperont un espace non négligeable. Les sociétés françaises seront soumises à rude épreuve par de sérieux concurrents venus de Chine, Qatar, Angleterre, Espagne, Tunisie, Hollande, Pologne, Russie, Canada et autres pays, tous à la recherche de conclusion de contrats, d’acquisition de nouveaux marchés ou d’exposition de nouvelles technologies destinées à améliorer le rendement et booster la production.

Ce salon se veut aussi une contribution au processus de développement dans le grand sud du pays en offrant aux entreprises nationales l’opportunité de montrer leur savoir-faire et constitue un espace idéal pour les jeunes promoteurs algériens voulant exposer leurs services, et faire de ce fait la promotion du produit « made in bladi ».

AlgérieTouteHeure : L’Algérie est de plus en plus, omniprésente sur la scène internationale dans le secteur de l’Energie ; et Alger devient une destination fort appréciée pour les investisseurs, pensez-vous que les projets inscrits par la Sonatrach, attireront davantage d’investisseurs compte-tenu des potentialités du pays ?
Jaafar Yacini :Sonatrach qui diversifie ses activités lance de nouveaux projets qui captent l’intérêt de plusieurs sociétés et investisseurs et avec sa réputation de société sérieuse et performante, beaucoup d’investisseurs étrangers la sollicitent pour différentes formes de partenariats. Le PDG de Sonatrach vient d’annoncer à partir de Hassi Messaoud que plusieurs investisseurs l’ont sollicité pour des partenariats, contrats et autres sous-traitante dans plusieurs projets ;car ils savent parfaitement que l’Algérie est un pays stable et sécurisé et la stabilité joue un rôle important pour tout investisseur.
A cet effet, une grande confiance s’est installée entre le gouvernement algérien et ses investisseurs étrangers. Ces derniers savent très bien que L’Algérie est un pays avec un grand potentiel et qui facilite le dialogue. C’est un pays qui respecte ses engagements dans toutes les circonstances. Le discours des autorités est très clair et pertinent. L’objectif principal étant de rassurer tous les IOC & NOC et les compagnies de technologies voulant investir en Algérie. Et la Sonatrach, en pleine extension de ses activités ne peut qu’attirer de nouveaux investisseurs avec ses multitudes de projets et ses diverses activités.Avec une volonté clairement affichée des autorités et une nette visibilité donnée aux investisseurs sur le climat des affaires en Algérie, les retombées ne seront que positives.

AlgérieTouteHeure :Quelles sont les actions préconisées par Napec pour atteindre cet objectif ?
Jaafar Yacini :Beaucoup d’actions sont inscrites au programme du Napec qui demeure attentif aux divers changements de contexte qui s’opère très rapidement dans le secteur de l’énergie en général et des hydrocarbures en particulier en vue d’une adaptation rapide et efficiente. Le salon compte maintenir le rythme de son extension et de son évolution, pour mettre à disposition des acteurs du secteur les innovations afin d’optimiser les opérations, les nouveautés pour réduire les couts et le développement des technologies futures à même de s’adapter à l’air du numérique dans le domaine Oil and Gas. Nous maintiendrons cette cadence de salon de qualité à travers l’invitation de géants de l’industrie pétrolière et gazière qui profitera aussi bien aux sociétés nationales qu’à l’économie toute entière.
Nous assurerons une présence permanente sur le terrain, une communication efficiente pour s’affirmer et s’améliorer au fil des années. Nous insisterons sur le sens de la communication avec pour objectif de convaincre de nouveaux partenaires et des intervenants du secteur de l’énergie ainsi que des universitaires, des chercheurs et des spécialistes pour leur présence au Napec afin de donner l’image la plus claire possible des opportunités réelles et du potentiel que recèle le marché algérien en particulier et nord-africain en général.
Entretien réalisé par M.Mehdi