Jacob Cohen à AlgérieTouteHeure” Le manifeste vise la diabolisation des musulmans”

1041

L’appel lancé lancé par les relais politico-médiatique des lobbys sionistes en France, favorables à l’entité sioniste, au nom de ce qu’a été dénommé”appel à l’antisémitisme” suscite des réactions qui dépassent les frontières héxagonales, et des interrogations sur le timing de ce manifeste hostile à l’islam, pour laver l’Etat sioniste de ces crimes perpétrés en Palestine Occupée et à Ghaza. AlgérieTouteHeure accorde un entretien au journaliste et auteur français, Jacob Cohen, accusé il y a quelques temps par la justice française, aux ordres, pour avoir fait une quenelle, en signe de solidarité à l’humoriste Dieudonné

AlgérieTouteHeure: Compte tenu des derniers événements, je voulais savoir votre position sur cette action menée par Sarkozy, Valls, BHL et Boualem Sansal, appelée « Appel contre le nouvel antisémitisme » ?
Jacob Cohen: D’abord, on a laissé l’initiative à Philippe Val, un non-juif, un fidèle de BHL. Un contempteur de l’islam et des musulmans. C’est lui qui a diffusé les caricatures de Mahomet dans Charlie-Hebdo et qui avait licencié Siné, le dessinateur historique de Charlie pour une plaisanterie sur le fils de Sarkozy qui s’était converti au judaïsme après son mariage avec l’héritière DARTY. Dans la liste, les sionistes sont en retrait et à l’affût. Il y a aussi les intellectuels gaulois proches des identitaires et que le mot « islam » révulse. Puis tous ces artistes qui font partie du même monde et incapables de comprendre la manipulation. Et enfin l’arabe de service, l’écrivain algérien Boualem Sansal, qui a visité Al-Qods récemment pour parler de « paix » avec  l’occupant sioniste. Ce manifeste suit un autre publié il y a quelques semaines et qui apparemment n’a pas atteint les objectifs souhaités.

ATH:certains intellectuels et politiques considèrent l’appel comme une supercherie pour justifier les crimes quotidiens de l’entité sioniste, qu’en dites-vous ?

J.C:Cet appel a pour objectif essentiel d’interdire toute critique de l’entité sioniste. Par quelle logique ? L’antisémitisme n’aurait pas disparu, il serait seulement passé de l’extrême-droite (qui fait désormais partie des meilleurs soutiens de l’expansion sioniste) à ces masses musulmanes qui détesteraient les juifs parce que le Coran le leur commande. D’ailleurs dans ces « quartiers », on n’arrive même plus à enseigner la Shoah. Quelle catastrophe ! Et puis il y a eu 2 ou 3 crimes que le lobby juif a exigé qu’ils fussent considérés comme « antisémites ». D’ailleurs on dit que l’antisionisme n’est que la couverture de l’antisémitisme. Et les plus hautes autorités de l’Etat reprennent ce raisonnement. Il suffit donc de crier à l’antisémitisme pour laver Israël de tout soupçon. Regardez ce qui arrive à Jeremy Corbyn, le leader juif du parti travailliste britannique, harcelé constamment pour « antisémitisme », pour faire taire ses critiques contre Israël.

ATH:La tendance BHL, principal pourvoyeur du terrorisme et le chaos, en Libye, Syrie et Irak, tente bien que mal de cultiver l’amalgame entre le livre sacré du Coran et ses versets et l’intégrisme wahabite, qu’en pensez-vous ?

J.C:Au nom des principes éclairés, BHL est à la tête d’une campagne pour obliger les musulmans à moderniser leurs textes sacrés. Le manifeste demande aussi aux musulmans de prendre leurs distances avec certains versets. Or la Bible et le Talmud sont bien plus violents et plus racistes que le Coran, et personne n’oserait demander aux juifs de les modifier. En fait, cette campagne participe à la diabolisation des musulmans, à leur affaiblissement, pour les forcer à se soumettre, à raser les murs, à ne pas vouloir s’affirmer comme citoyens à part entière. Elle veut ancrer dans l’opinion publique que l’islam est sources de toutes les dérives.

ATH: les peuples palestinien et yéménite, font l’objet d’un génocide, au su et au vu de la communauté internationale, au moment où Trump  et ses girouettes de Macron et May, tentent de convaincre le monde sur des présumées attaques chimiques en Syrie ?

J.C:Effectivement. Sur une attaque qui aurait fait 40 morts sans enquête préalable, sérieuse et indépendante, et qui mobilise les médias pendant des semaines, on oublie les milliers de morts bien réels au Yémen et les centaines de manifestants gazaouis abattus froidement ou handicapés à vie par les snipers sionistes.

Entretien réalisé par M.Mehdi