JM2021 : Oran, perdra-t-elle l’organisation ?

138

L’organisation des Jeux méditerranéens 2021, prévue à Oran, est de plus en plus menacée au profit de la ville tunisienne de Sfax, à la lumière de la persistance du conflit entre le ministère de la Jeunesse et des Sports et le Comité Olympique Algérien, proprement dit entre le MJS, el Hadi Ould Ali et le président du COA, Mustapha Berraf. D’ailleurs, c’est l’algérien Amar Addadi président du Comité International des Jeux méditerranéens qui met en garde contre cette éventualité.

Lors d’une rencontre avec la presse, Amar Addadi, fera savoir ses inquiétudes sur le sujet de ce bras de fer, qui pèse lourdement sur les préparatifs des JM2021, à Oran. Epargnant les pouvoirs publics qui n’ont pas lésiné sur les moyens financiers  pour la concrétisation de structures adéquates pour répondre aux exigences, Addadi pointe du doigt ceux qui sont à l’origine du retard en matière d’installation du Comité d’organisation au niveau local, inexpliqué, compte tenu de la promulgation du décret y afférent, depuis février 2017. Pour Addadi , la réglementation est claire, le Comité d’organisation devrait être installé, dans un délai de six mois, suivant la ville qui abritera les jeux.

Selon lui, si la Charte est appliquée, l’édition d’Oran devrait être annulée