La chute imminente du temple

379

Le Hirak maintient son mot d’ordre du changement de système, du départ des symboles du système politico-économique, et salue les mesures prises par la justice pour en finir avec l’impunité, une étape indispensable pour réhabiliter le pouvoir judiciaire, longtemps considéré comme appareil au service de la mafia politico-financière.
La rapidité des opérations d’arrestations et de convocation devant la justice de certaines personnes considérées jusqu’à ce jour comme intouchables.
Cette attitude saluée par une grande majorité des algériens, n’a pas été du goût de certains cercles médiatico-politiques, inféodés à la cause de l’Etat profond. Ces mêmes milieux gagnés par la peur d’être rattrapés par le toilettage, se sont étalés à se verser dans la division des algériens, et à semer la suspicion dans les esprits des algériens, sachant que ces manœuvres ont peu de chances d’aboutir, dans la mesure où les algériens de l’Ouest, l’Est, Nord et Sud sont unanimes pour saluer les mesures de moralisation de la vie publique. Ces mêmes algériens étaient victimes de cette mafia politico-financière qui a paupérisé toutes les régions du pays, la preuve en est ce nombre important de manifestants sortis pour réclamer une Algérie indivisible , démocratique et prospère, se débarrassant des figures de la prédation