La presse française, confirme sa dépendance au néocolonialisme

439

La Mainstream des médias français focalisent sur les manifestations du vendredi en Algérie, et sur cet appel de personnalités françaises pour la libération de la porte-parole du PT, Louisa Hanoune ; incarcérée sous les chefs d’accusation de complot contre l’Etat et l’ANP, et non sur la liberté d’opinion, et observe le mutisme au sujet du livre du journaliste
français Marc Endeweld, et ses révélations au sujet du financement de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron, par certains membres de l’oligarchie, à savoir Ali Haddad et IssadRabrab, incarcérés dans des affaires de corruption et de dilapidation de deniers publics, pourtant cette même presse française est connue traditionnellement pour être friande et généreuse, lorsqu’il s’agit de médiatiser des scandales financiers .
Cette même presse relativise la répression de la police française à l’égard des manifestants des Gilets Jaunes, et se tait au sujet des crimes saoudiens au Yémen, dont les armes proviennent de l’hexagone..