Lamamra évoque la Conférence nationale et le nouveau gouvernement

147

Ramtane Lamamre, Vice-Premier ministre a indiqué ce mercredi le gouvernement sera un facilitateur et non organisateur de la Conférence nationale. Pour lever l’ambiguïté entre la conférence nationale et l’Assemblée constituante, Ramtane Lamamra dira “je n’en vois qu’une seule différence. L’assemblée constituante est constituée de délégués élus avec un mandat spécifique pour l’élaboration d’une constitution”, ajoutant “Pour la conférence nationale, les participants devraient ne pas être élus, mais venir de consultations qui permettrait cette représentation que le président a qualifié d’équitable” ; “je suis tenté de dire que c’est une réponse du Président à ceux qui demandent une constituante” indique-t-il en substance. Il fera savoir “Pour la conférence nationale, les participants devraient ne pas être élus, mais venir de consultations qui permettrait cette représentation que le président a qualifié d’équitable”. Pour le Vice-Premier ministre, « “il s’agit d’aller vers le peuple, de recueillir les propositions, permettre aux jeunes de participer avec les moyens technologiques”. Ramtane Lamamra invite la diaspora algérienne à cette large consultation populaire. Lamamra annonce des consultations avec tous les partis politiques et la société civile, dès la formation d’un nouveau gouvernement, qui sera composé “de nouveaux visages, des femmes, des jeunes”