L’ambassadeur de France à Alger se démarque de Bajolet

165

En marge de l’installation ce lundi du Comité d’amitié algéro-française, l’ambassadeur de France à Alger, Xavier Driencourt s’est démarqué de l’ancien ambassadeur et ancien patron de la DGSE française Bernard Bajolet , en estimant que les déclarations de ce dernier n’expriment nullement la position de la France, elles demeurent personnelles et ne concernent que lui.
Pour l’actuel ambassadeur de la France à Alger ; les relations algéro-françaises demeurent sensibles et que ces déclarations ne servent qu’à jeter de l’huile sur le feu.
Bernard Bajolet, qui avait tissé des amitiés en Algérie, composées de voix servant la thèse des anciens colons, s’est attaqué à l’Algérie et à son président lors d’un entretien accordé vendredi dernier au journal le Figaro, dont les causes selon certaines indiscrétions à une histoire d’amour d’un cheval qui voulait le sortir de l’Algérie.