L’ANP et le rendez-vous avec l’histoire

389

L’honorable institution militaire est encore une fois interpellée, pour remettre l’Algérie sur rail, et en finir avec les élucubrations du système, ayant démocratisé la corruption, le clientélisme, le régionalisme, les passe-droits ; l’incompétence, la médiocrité, et par-dessus tout, les clivages, et la division des algériens. L’ANP, a encore une fois, un rendez-vous avec l’histoire, dans un environnement géopolitique hostile, et une crise économique de plus en plus pressante, qui peuvent d’un jour à un autre faire effondrer l’Etat algérien, ce qui nécessitera de réunir toutes les forces du pays autour d’un projet de société orienté vers la modernité et l’Etat de droit.
Aujourd’hui, rien ne pourra sauver le système actuel de l’agonie, et les doses de réanimation ne pourront plus réactiver ses organes sans vie, d’où il est primordial d’aller vers une thérapie de choc, consistant à enterrer à jamais, ce système obsolète, en vue d’édifier une deuxième république, tant souhaitée par le peuple algérien.
Notre honorable ANP, est également appelée à en finir avec ceux qui conspirent contre l’Algérie et son peuple, qui s’activent et activent pour mettre à exécution le plan néocolonialiste
L’Algérie de demain se fera dès aujourd’hui , en faisant appel au sens de responsabilité de tous, en particulier ceux ayant les capacités de remettre le pays sur le chemin du développement, et non des charlatans qui nous proposant des plans de sortie de crise politico-économique, voués à l’échec . La parenthèse Bouteflika doit se refermer, et l’Algérie devra revenir à ses fils authentiques, aux patriotes qui sont dans tous les secteurs, et ce sont eux, qui mettront hors d’état de nuire le clanisme, le régionalisme, et autres maux nuisibles. C’est ainsi que naîtra une nouvelle Algérie et une deuxième république.

Mourad Ghozali ;Universitaire et membre de l’Observatoire Citoyen Algérien OCA