Le Conseil des Ministres adopte le PLFC2018 sans hausses : Ouyahia désavoué encore par le Président Bouteflika

172

Comme nous l’avons déjà annoncé, le président de la république Abdelaziz Bouteflika a rejeté toutes les hausses contenues dans le Projet de Loi des Finances complémentaires 2018, lors de la tenue du Conseil des Ministres qui s’est réuni ce mardi.
Le Président de la République rejettera pour la seconde fois la mouture formulée par le Premier Ministre Ahmed Ouyahia ; à la grande satisfaction d’une large couche sociale, et de certains formations politiques et organisations syndicales qui appréhendaient les hausses, et leur impact négatif sur le pouvoir d’achat du citoyen et sur la stabilité sociale.
L’adoption aujourd’hui par le Conseil des Ministres du Projet de Loi de Finances complémentaires, sans hausses et surtaxes ; signifie un désaveu à Ahmed Ouyahia et un échec à sa politique ; qui ne fait plus l’unanimité. Le rejet par le Président de la République de la proposition de céder les terres agricoles à des étrangers ; annonçait déjà la couleur d’un autre rejet touchant la stabilité sociale et par voie de conséquence l’Etat social.