Le MAK de Ferhat M’Henni, chassé de Normandie

556

Le Mouvement pour l’Autonomie en Kabylie MAK, a été chassé le 10 mars dernier d’une municipalité de Normandie en France.
Ferhat M’henni, maître-chanteur et ses acolytes ont tenté de tromper les élus de la municipalité d’Harfleur, en voulant organiser un meeting à « La Forge » sous le prétexte fallacieux de défense des droits de la femme « kabyle ».
C’était sans compter sur la vigilance des élus de cette municipalité, qui ont débusqué la tromperie et annulé le meeting organisé par l’Association Culturelle Berbère ACB.

Pour rappel, le MAK du maître-chanteur n’est pas à son premier coup d’essai, dans ce genre de tromperie, comme l’indique le dernière fête de l’Humanité. S’agissant du meeting de « La Forge », il faut noter que d’importants moyens ont été mobilisés par la troupe de  Ferhat M’henni, notamment la campagne sur les réseaux sociaux, diligentée par les officines appelées Riposte laique, Bloc identitaire, Eric Zemmour, jacques keepfer, le sioniste BHL, et l’ensemble de la galaxie du choc des civilisations. Parmi les invités à ce rendez-vous propagandiste et de haine, figure, le spécialiste de la caricature nauséabonde Ghilas Ainouche, qui s’est distingué par des traits d’insultes et d’atteintes aux institutions algériennes comme le président de la république et l’ANP.
Il convient de rappeler, que le groupuscule fasciste, sous la solde du sionisme et l’ancien colonisateur, n’a pas épargné l’icône algérienne Idir, lors de sa tournée en Algérie après trois décennies d’absence. Le Mak a été chassé aussi de la dernière fête de l’Humanité par son directeur Patrick LeHyaric pour ses messages fascistes et de complots contre l’Algérie

Le directeur de la fête de l’humanité, Patrick LeHyaric, a décidé d’exclure le MAK de la fête de l’Humanité et confirme l’appartenance de cette organisation à la mouvance extrémiste de droite, et ses activités de complots contre l’Algérie, voire la vidéo https://www.youtube.com/watch?time_continue=7&v=Slth21IxjYU face.