Le Makhzen chante l’hymne sioniste en hébreu

146

Le monarque marocain Mohamed VI, n’a pas dérogé à la règle de son père le défunt Hassan II,en accueillant des sionistes sur la terre marocaine. Mieux encore, le président du Comité d’El Qods a « chanté » l’hymne national de l’entité sioniste, au grand mépris du peuple marocain, hostile à toute forme de normalisation avec l’entité sioniste.

A Agadir, l’hymne de l’entité sioniste à bel est bien été chanté, et le drapeau à l’étoile de David hissé, à l’occasion de la tenue des championnats du monde de judo, qu’abrite la ville du sud marocain, au grand dam des marocains présents, qui n’ont pas trouver mieux que de quitter la salle, en signe d’indignation. Après l’intronisation du bourreau du palestinien et ancien ministre sioniste de la Défense, Peretz, au parlement marocain, voilà, une autre action de trahison et estocade de la cause palestinienne par le palais royal et ses sbires du Makhzen, et une reconnaissance de la colonisation des territoires palestiniens.