Le Real Madrid accueille l’icône de la résistance palestinienne et attire les foudres de l’entité sioniste

171

L’icône de la résistance palestinienne, l’adolescente Ahed Tamimi a été bel et bien accueillie par les responsables du club mythique le Real Madrid dans son jardin de Santiago Bernabeu avant la réception de son rival et voisin l’Atlético de Madrid
Selon «Marca», la jeune femme, âgée de 17 ans, en visite en Espagne cette semaine avec sa famille pour participer à différents événements sociaux et politiques, s’est vu offrir un maillot du Real et a posé sur des photos avec Emilio Butragueno, le directeur des relations institutionnelles du Real Madrid.

Le club merengue n’a, en revanche, pas communiqué sur cette invitation sur ses réseaux sociaux ni sur son site internet. Contacté par l’AFP, le Real n’a fait aucun commentaire, se référant à son site internet pour toute information officielle.
La réception d’Ahed Tamimi a suscité la colère des sionistes, qu’ils qualifient de « honteux »
Ahed Tamimi avait attiré l’attention internationale avec la diffusion en décembre 2017 d’une vidéo la montrant frappant près de sa maison, en Cisjordanie, des soldats israéliens impassibles. Arrêtée puis condamnée à huit mois de prison par un tribunal militaire sioniste, la jeune femme avait ensuite vu sa demande de libération anticipée rejetée en juin, avant d’être libérée fin juillet.
Les palestiniens louent en elle un exemple de courage face aux abus sionistes dans les territoires palestiniens occupés par l’entité sioniste. Cette dernière occupe la Palestine arabe depuis 70 ans, accuse de son côté la famille de l’adolescente, connue pour son militantisme, de manipuler la jeune femme.