Les conditions pour être candidat à la présidence de la république

226

Le projet de la loi organique des élections présidentielles, contient des amendements concernant le volet de candidature pour la magistrature suprême. Ainsi, l’article 139 stipule que le candidat doit personnellement déposer son dossier auprès du président de l’autorité nationale indépendante des élections. Le candidat recevra un récépissé de dépôt de candidature, de la part du président de l’autorité, ou d’un membre délégué par le président de cette instance. Le dossier du candidat, contiendra, une copie originale de l’acte de naissance de l’intéressé, l’acte originale du certificat de nationalité, joint par une déclaration sur l’honneur, attestant qu’il dispose uniquement de la nationalité algérienne, et qu’il ne s’est pas naturalisé auparavant d’une autre nationalité, déclaration sur l’honneur, attestant que sa religion est l’Islam, extrait 3 du casier judiciaire, photo d’identité récente, attestation originale de la nationalité du conjoint, certificat médical délivré par des médecins assermentés, déclaration sur l’honneur, attestant que son conjoint ne dispose que de la nationalité algérienne, certificats originaux de nationalité des parents du candidats,diplôme universitaire, carte de l’électeur, et déclaration sur l’honneur du candidat attestant qu’il réside en Algérie, au moins durant les dix dernières années.