Les illusions de Seddik Chihab

266

Prétendre que les Pieds-Noirs peuvent devenir des lobbys pour l’Algérie en France ; c’est faux et insensé ; il faut ouvrir la voie à la diaspora algérienne porteuse de connaissances et de projets pour le pays. Telle est la réponse au porte-parole du RND ; Seddik Chihab ; que beaucoup d’algériens voulaient lui dire ; en écoutant ses propos diffusés sur la chaîne subversive d’Al Jazeera. En tentant de défendre le SG du RND Ahmed Ouyahia ; Seddik Chihe< l’enfonça à travers une analyse digne d’un néocolonisé ; et membre responsable d’un parti issu de la famille révolutionnaire.

Seddik Chiheb devrait plaider pour l’encouragement des universitaires algériens à rester chez eux pour contribuer à son développement ; car les mesures prises par son SG et Premier ministre Ahmed Ouyahia augure le contraire. Et l’annulation par le président de la République des mesures prises par Ouyahia et contenues dans le PLFC 2018; est un désaveu en trois chapitres ; le premier concerne le bradage des terres agricoles et fermes pilotes au profit de certains lobbys financiers algériens ; le second concerne la concession des terres agricoles et le troisième concerne cette stratégie d’instabilité manifeste des mesures fiscales et qui n’encouragera jamais le climat des affaires dans le pays ou les IDE ; sans parler des mesures de surtaxes des documents et qui contribuent à affaiblir davantage le pouvoir d’achat du citoyen.
Ceux qui flirtent avec les pieds noirs ; et ceux qui les considèrent comme des futurs lobbys pour l’Algérie se trompent énormément ; car les pieds noirs ont tout le temps fait des tentatives d’introduction dans le pays par la porte ; la fenêtre ; et sous la porte ; dans le but de reconquérir le Paradis perdu ; que Seddik Chiheb n’est pas en mesure d’assimiler
M.Mehdi