Les sources de financement du terrorisme, selon Messahel

132

Lors de son intervention, ce lundi matin devant les participants à la réunion de haut niveau sur le financement du terrorisme en Afrique d’ Alger, le Chef de la diplomatie algérienne Abdelkader Messahel, a évoqué 11 sources de financement.
Il s’agit des prélèvements caritatifs, la contrebande d’armes, le trafic de drogue, la contrefaçon de divers produits dont les médicaments et les psychotropes, la piraterie, la prise d’otage contre rançon, le trafic de biens culturels, la migration illégale, le transfert de fonds et la mendicité.

S’appuyant sur des chiffres, le chef de la diplomatie algérienne a fait savoir, que les activités criminelles du crime organisé constituent 3% du PIB de 15 pays de l’Afrique de l’Ouest.