Libye, Irak et Syrie : La colonisation par la voie humanitaire

137

Dans son nouvel essai, «  Guerres humanitaires ? Mensonges et intox », l’auteur français Rony Braumann, également médecin et président de l’ONG Médecins sans Frontières MSF de1982 à 1994, dévoile les guerres d’occupation et de colonisation menées par les Usa, la France et le Royaume Uni, au nom de l’aide humanitaire, au Kosovo, Irak, Libye et Syrie.

Rony Braumann met en évidence » ces guerres humanitaires », au nom de ce qui est appelé droit international et « communauté internationale ».

L’auteur déconstruit la thèse avancée par les impérialistes, et qui justifient leurs interventions et répartitions des Etats, à travers des mensonges , des intox et des images montées de toutes pièces.. Pour Rony Braumann, l’ONU est prise en otage par les grandes puissances, leur accordant des quitus pour envahir des Etats, sous le prétexte humanitaire.

Concernant l’invasion de la Libye, l’auteur français fera savoir que la guerre en Libye est la guerre de la France, déclenchée à travers la règle du mensonge, la même règle utilisée par les américains pour envahir l’Irak. L’Irak et la Libye ont un point en commun, celui du mensonger pour déclencher les hostilités et le chaos. Pour Rony Braumann, la France d’aujourd’hui est sur la même voie que les USA et le Royaume Uni, qui ont adopté leur mea culpa, quelques années plus tard après la colonisation de l’Irak. Emmanuel Macron déclare aujourd’hui que la guerre menée par la France en Libye est une »erreur ».

Après MSF, les casques blancs

L’ONG , MSF, à travers le pro-sioniste Bernard Kouchner, se font remarquer par une présence coupable dans certains zones de conflits dans le monde, dont le rôle est d’être une couverture »humanitaire » aux anciennes puissances coloniales, comme la France.
En Syrie, les services britanniques et américains adoptent la même stratégie avec, avec cette organisation appelée »casques blancs ». Une organisation avec des accointances avec des groupes terroristes, que les Mainstream des occidentaux et des pays du Golfe, présentent comme des secouristes, dont la fameuse vidéo au « mannequin Challenge » révéla au monde l’ampleur des mensonges de cette ONG, et ses FakeNews, lui permettant entre-temps d’être récompensée, et reçue à l’Elysée .