Lycée Ibrahim Tazi à Oran : Les élèves, sans cours depuis trois jours

73

Publiée par Lycée Chiekh Ibrahim El-Tazi sur Jeudi 11 octobre 2018

Les enseignants du lycée Ibrahim Tazi à Oran, observent un arrêt de cours depuis trois jours, une action entamée pour dénoncer la décision de la direction de l’Education de la wilaya d’Oran, de réintégrer un élève, jugé persona non grata, pour comportement nuisible à l’égard de l’image de l’établissement scolaire, les enseignants et même ses collègues lycéens.
Cette situation incita ce mardi les parents d’élèves à observer un sit in devant la direction de l’Education, en vue de trouver une solution de blocage, qui prend en otage leurs enfants, notamment ceux concernés par l’examen du Bac. Pour rappel, le bras de fer oppose le directeur du lycée Ibrahim Tazi, et la Direction de l’Education, au sujet du lycéen, que le directeur et les enseignants qualifient de « dealer », sans pour autant le traduire devant un conseil de discipline, conformément à la réglementation. Sur ce registre, la direction de l’Education, n’a pas rejeté le recours de l’élève indésirable, faute de documents le condamnant.
Par ailleurs, il faut souligner, qu’une classe de Terminale Maths, est sans enseignant de mathématiques, depuis le début de la saison scolaire. Elle se contente de cours donnés par des enseignants de la filière, par intermittence.