Mahrez fait taire les mauvaises langues

5732

L’international algérien et champion d’Afrique avec la sélection algérienne, Ryad Mahrez a fait taire ce samedi après-midi les mauvaises langues qui ont polémiqué au sujet de sa non participation à la dernière rencontre contre le FCLiverpool, en étalant toutes ses qualités techniques à l’occasion de la rencontre de son team Le champion sortant, Manchester City, qui s’est rendu au stade Wembley pour affronter West Ham, drivée par le chilien Pelligrini

Les Citizens étaient d’autant plus attendus que Vendredi en ouverture de la compétition, Liverpool avait balayé le nouveau promu, Norwich (4-1).

Pep Guardiola a en effet fait grandement confiance à Ryadh Marez, soulagé du spectre de l’antidopage qui l’avait privé de la super coupe anglaise face à Liverpool, le week end passé.

Et l’algérien le lui a bien rendu, affichant une grande forme, un opportunisme de bon aloi et plus encore une vision de jeu d’orfèvre avec notamment deux passes décisives, sous forme de caviar, à Sterling, une pleine implication sur les trois autres buts de Jesus, Sterling et le penalty qu’il a provoqué et transformé à deux reprises par Aguerro.