Marwan Al Barghouti, Saadat et Al Makt, ces héros prisonniers qui font peur à l’entité sioniste

68

Même si Nelson Mandela demeure le célèbre prisonnier, ayant été à l’origine de la victoire du peuple sud-africain contre le régime de l’Apartheid de Pretoria après avoir 27 ans dans les geôles, de cette entité raciste, il est important de souligner le rôle important joué par quelques hommes politiques, ayant contribué pleinement à la libération de leurs pays, même derrière les barreaux de l’incarcération .
En Algérie, l’exemple le plus illustrant nous vient du martyr Larbi M’Hidi,héros incontournable de la révolution algérienne, comme c’est le cas pour les Feux Ahmed Benbella, Ait Ahmed,Rabah Bitat et Mohamed Boudiaf.

Dans le monde arabe, les noms les plus frappants, sont Marwan Al Barghouti,Sadki Al Makt et Ahmed Saadat.

Marwan Al Barghouti, âgé de 58 ans, demeure l’ennemi numéro un de l’entité sioniste, même derrière les barreaux,compte tenu de son rôle dans les intifada 1 et 2, et dans la révolte des prisonniers palestiniens de l’année dernière, et cet héroique combat des ventres vides de plusieurs semaines . Membre du Fatah palestinien, Al Barghouti a éré condamné en 2002, à cinq peines de perpétuité. Al Barghouti, est l’un des principaux meneurs et artisans de la première intifada de 1987, ainsi que la seconde intifada du 28 septembre 2000,suite à la visite du tortionnaire sioniste, Ariel Sharon à l’esplanade de la Grande Mosquée d’Al Qods. Tout au long de son arrestation, Al Barghouti continue de donner du fil à retordre à ses tortionnaires sionistes, poursuit son combat même emprisonné, et continue de revendiquer le combat armé, et de dénoncer les concessions à l’ennemi spoliateur des terres arabes. Même incarcéré dans les prisons sionistes, Marwan Al Barghouti,est comparé à Nelson Mandela, est citoyen d’honneur de plusieurs villes,dans une vingtaine de villes françaises, comme Ivry-sur-Seine, Valenton, et La Courneuve. Le syrien Sadki Al Makt, incarcéré durant 27 ans dans les geôles sionistes, libéré, puis incarcéré depuis 3 ans, demeure aussi un héros, que craint l’entité sioniste.

Depuis sa prison, il ne cesse d’appeler ses compatriotes à libérer le Golan syrien, et à combattre les groupes terroristes, au service de l’entité sioniste. A ces deux héros, s’ajoute Ahmed Saadat, Secrétaire Général du Front Populaire de la Libération de la Palestine FPLP, qui purge cinq peines d’emprisonnement à perpétuité.

Ahed Tamimi, l’adolescente de 16 ans, demeure l’exemple édifiant de la résistance de la femme palestinienne contre l’Apartheid des ères modernes, devant le silence complaisant de la communauté internationale, concernant le vol qualifié de cette terre arabe qu’est la Palestine, dont la superficie s’étend du Jourdain, jusqu’à la Méditerranée