Oran : une commission pour enquêter sur la situation prévalant à l’hôpital anti-cancer d’El Hassi

304

Le wali d’Oran, Mouloud Cherifi, a instruit les parties concernées de désigner une commission chargée d’enquêter sur la situation prévalant au niveau de l’établissement hospitalier spécialisé dans les maladies cancéreuses d’El Hassi, a-t-on appris jeudi auprès des services de la wilaya.

La commission sera présidée par le directeur de la santé et de la population de la wilaya d’Oran, a indiqué le chef de l’exécutif de wilaya qui a instruit les parties concernées de prendre les dispositions nécessaires « dans les brefs délais » pour répondre à des doléances de malades et de leurs parents, lors d’une visite inopinée sur terrain effectuée mardi dernier.

Des malades et leurs parents ont exprimé leur mécontentement quant à des anomalies et lacunes rencontrées dans cet établissement de santé publique en dépit, ont-ils dit, des instructions données par le wali lors de ses différentes visites.

Les citoyens ont soulevé des préoccupations liées aux pénibles déplacements des enfants malades accompagnés de leurs parents à d’autres établissements publics ou privés pour se doter de poches de sang, ajouté au problème d’achat de certains équipements médicaux nécessaires en dehors de l’hôpital.

Le service ne dispose que d’une seule ambulance qui ne peut pas couvrir les besoins quotidiens des enfants malades devant effectuer des analyses qui devraient se faire sur place, a-t-on déploré.

Le problème de pénurie de certains médicaments utilisés lors de la période du traitement, l’arrêt de fonctionnement des appareils de radiologie, la non prise en charge des bénévoles qui fréquentent le service pour le don du sang ont été également soulevés.

Des instructions ont été données au directeur de la santé pour collaborer avec son homologue de la protection civile en vue de réserver une ambulance devant transporter des enfants malades en dehors du service pour effectuer des analyses et ce, à titre provisoire, en attendant le renforcement en ambulances du parc de l’hôpital, établissement important fréquenté par des citoyens de la partie ouest du pays.