Ouverture de l’espace aérien pour les avions sionistes : les allégations d’Airfares Flights

91

Le PDG d’Air Algérie Bekhouche Allache a démenti formellement l’existence d’un accord avec l’entité sioniste permettant à ses avions d’utiliser l’espace aérien algérien. Le premier responsable d’Air Algérien dément les allégations du site spécialisé dans la réservation des billets d’avion Airflares Flight. Ce dernier avait fait part mensongèrement l’existence d’un vol entre Tel Aviv, la ville occupée en 1948 de la Palestine et la ville du Sud algérien Hassi Messaoud. Le mensonge en question s’inscrit dans le cadre du plan sioniste à inculquer à l’opinion publique arabe ; que la normalisation avec l’entité sioniste est inéluctable ; malheureusement ce plan a réussi avec certains pays arabes fantoches comme c’est le cas tout récemment ou l’Arabie Saoudite ait ouvert son espace aérien pour les avions de l’entité sioniste desservant l’Inde.