Ouyahia; les pieds noirs; les insultes du stade et le fellah d’El Hamoul

137

Lors de cette conférence de presse ; Ahmed Ouyahia indique que les parties qui évoquent son ambition présidentielle délirent ; et fera savoir que ses déclarations au sujet des pieds noirs avaient été mal interprétées, estimant que celui qui occupe le poste du premier ministre de la république algérienne et SG du RND ; ne pourrait jamais porter atteinte aux principes de la révolution du premier novembre
Aucun différend entre l’Exécutif et la présidence
Le premier ministre Ahmed Ouyahia a indiqué au cours de cette conférence de presse, qu’il n’y a aucun différend entre le gouvernement qu’il dirige et la présidence de la république au sujet du projet de loi de finances complémentaires ; soulignant qu’il n’a aucune opposition sur la suppression de la TVA adoptée par les députés de la Chambre basse du parlement.

« Je connais bien ceux qui m’ont insulté lors de la finale de la coupe d’Algérie »
Ahmed Ouyahia a fait savoir qu’il connaît bien les parties commanditaires des insultes proférées à son encontre ; lors du déroulement de la finale de la coupe d’Algérie, jouée au stade du 5 juillet ; le premier mai dernier ;estimant que ces insultes n’ont rien à voir avec les décisions prises par le gouvernement.
Pour ce qui est du soutien de l’Algérie à la candidature du Maroc, pour le mondial de 2026 ; le premier ministre estime que ce soutien exprime la bonne foi de l’Algérie
Ouyahia dément la version du fellah
Interrogé sur le prétendu détournement de la terre agricole pour la réalisation d’une unité de production de véhicules de marque Peugeot à Oran; le SG du RND ; dément catégoriquement la version du fellah. « Il m’a semblé clair, que l’initiateur de cette affaire ;a tiré son épingle du jeu ; en nous montrant quelques épis de blé ; une terre qui donne quelques épis de blé grâce à la pluie, n’est pas une terre agricole » dira Ouyahia