Port d’Oran : Des détails sur la cocaïne saisie

290

La saisie record des 701 kg de cocaïne ; mardi dernier au port d’Oran par les forces navales de l’ANP ; n’a pas encore livré tous ses secrets ; mais des détails témoignant l’existence d’un réseau international de trafic de drogue qui serait à l’origine de cette scabreuse affaire.
Les enquêteurs ont concentré en premier lieu leurs investigations sur le propriétaire de la marchandise de la viande surgelée ; ou a été dissimulée cette importante quantité de drogue dure ; en l’occurrence CH.Kamel dit Kamel el Bouchi . Selon nos dernières informations ; les enquêteurs chargés de cette affaire ; devraient recourir à des commissions rogatoires par la justice algérienne ; au Brésil et en Espagne, deux pays liés à ce trafic ; le premier ou la marchandise a embarqué et le second ou elle a été transbordée à bord d’un autre cargo.
Les enquêteurs devraient déterminer la responsabilité de la compagnie qui avait affrété le cargo ; la société, fournisseur de la viande surgelée ; et les autorités portuaires brésiliennes ; pour mieux cerner le cheminement de la cargaison jusqu’à son arrivée au port d’Oran. D’ailleurs ; les enquêteurs sont conscients et unanimes pour confirmer que ce trafic ; ne peut être l’œuvre d’une seule personne ; mais d’un réseau international, actif au sein du pourtour méditerranéen.
Il convient de souligner que la cargaison avait été transbordé à bord du cargo Vega Mercury ; portant pavillon libérien à Valence en Espagne et affrété par une entreprise de droit suisse ; propriété d’italiens, dénommée MSC et qui n’active que sur les lignes de la méditerranée à l’instar du cargo. D’autre part ; il faut noter que les premiers indices de l’enquête ont révélé que le cargo Vega Mercury a fait durant le mois de mai quatre escales ; à Barcelone le 7 mai, à Oran , le 15 mai ; à Valence le 24 mai et de nouveau à Oran les 29 et 30 mai.
La drogue saisie au port d’Oran par les forces navales algériennes, devrait être expédiée ; vers une nouvelle destination ; compte tenu de l’importante quantité et sa valeur vénale ; hors du territoire algérien. Cette saisie record, opérée par les forces navales, est un retentissant succès de l’ANP ; dans sa lutte contre le terrorisme et le crime organisé