Prise en charge « immédiate » des victimes des dernières intempéries

113

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui a annoncé lundi, que le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, avait ordonné au gouvernement, la prise en charge « immédiate », des victimes des dernières intempéries ayant touché certaines wilayas.
« Le Président Bouteflika a instruit la prise de mesures urgentes en vue d’effacer les séquelles des dernières intempéries ayant touché nombre de wilayas et la prise en charge immédiate de leurs victimes, tout en anticipant ces risques, à travers une bonne préparation tout au long de l’année », a indiqué M. Bedoui dans son allocution d’ouverture des travaux de la rencontre nationale sur la gestion des risques de catastrophes, placée sous le thème « Pour une plus grande capacité de résilience ».
A ce propos, le ministre a affirmé que le président de la République avait accordé « une période de six (06) mois pour procéder à l’actualisation de la stratégie nationale de prévention contre les risques des catastrophes naturelles et à la définition de ses perspectives à l’horizon 2030, parallèlement aux stratégies locales spécifiques à chaque wilaya qui tiennent compte des caractéristiques de chaque région et aux plans d’action sectoriels pour la même période visant à mettre en oeuvre la stratégie nationale, conformément aux recommandations des Nations-Unies en la matière ».
« Les décisions du Président Bouteflika et son appui important à cette rencontre se veulent une feuille de route pour les participants, appelés à s’enquérir de la réalité sur le terrain lors de la formulation de leurs recommandations relatives à la stratégie, tout en plaçant la prévention et la gestion des risques des catastrophes au coeur de l’approche de gestion centrale ou locale et en mettant l’accent sur le rôle de la société civile et du citoyen, en tant qu’acteur essentiel dans cette équation complexe, en ayant un comportement civilisé envers son environnement », a-t-il ajout