Quand le correspondant d’Al Mayadeen à Alger, devient l’avocat de Bouragaa

382

La chaîne libanaise Al Mayadeen, connue auparavant pour sa défense des causes arabes, perd de plus en plus de téléspectateurs en Algérie, et pour cause son correspondant Sofiane Merakchi, exerçant au nom d’Ayman Abdennour, qui manque de professionnalisme et d’objectivité dans le traitement de l’information. Ce dernier, réputé être un proche de Lakhdar Bouragaa, s’est versé ces derniers jours, à induire en erreur l’opinion publique et l’audimat d’Al Mayadeen, en présentant la mise en détention préventive de Lakhdar Bouragaa, comme une détention liée à la liberté d’opinion, sachant que son incarcération est due à son atteinte à l’ANP, digne héritière de l’ALN, dont il dit avoir fait partie, durant la guerre de libération. Pire encore, Lakhdar Bouragga, qui jouissait des avantages