Que ce qui fait courir Mokri chez Erdogan ?

148

A quelques jours de la tenue du congrès crucial de son parti, le chef de file des frères musulmans en Algérie Abderrazek Mokri ne cache plus son allégeance à la Confrérie internationale des frères musulmans, et leur chef spirituel, le néo-ottoman, le président turc Recep Tayep Erdogan.

Ainsi, le président du MSP, vient de participer à Instanbul au congrès des frères musulmans dans le cadre du « Forum de l’Orient » présidé par l’ancien directeur général de la chaîne subversive qatarie Al Jazeera, Wadah Khanfar. Le congrès était une opportunité aux instruments de ce qu’a été appelé «  Printemps arabe » ou «  Le Grand Moyen-Orient » GMO, d’évaluer leurs actions depuis sept ans et de concocter de nouvelles actions destinées à déstabiliser les gouvernements des Etats arabes,en place. Le voyage d’Istanbul effectué par Mokri, ne passera pas de tout repos à celui qui croit fermement à l’internationale par rapport à la notion de la patrie et de l’Etat, dans la mesure où le prochain congrès du MSP, renforcera l’ancien président du mouvement, Aboudjerra Soltani, et certains membres marginalisés  du Majliss Echoura, dans leur démarche de destituer le serviteur de la cause de l’homme fort d’Ankara.