Qui cèdera Al Qods, cèdera la Mecque

200

La liquidation de la cause palestinienne, et la légitimisation de la colonisation sioniste des territoires palestiniens, ont atteint des proportions fort inquiétantes. L’entité sioniste et l’administration Trump n’auraient jamais osé défier la dignité des musulmans et arabes, s’il n’y avait pas cette trahison pour la cause, venue des régimes d’Al Saoud, le Bahreïn et les Emirats arabes Unis.
Si Anouar Sadate , ou le Roi de Jordanie Hussein, aient signé les accords de paix avec l’entité sioniste, ils n’avaient jamais brandi la légitimisation religieuse, comme le font aujourd’hui certains prédicateurs à la solde du régime des Al Saoud, qui tentent bien que mal de dégommer la ville sainte d’Al Qods et sa grande mosquée d’Al Aqsa, de la mémoire et des cœurs des musulmans, comme des temples saints, qui n’ont rien à envier à la Mecque et son « Haralm El Mekki ».
Aujourd’hui, les arabes et musulmans assistent au Hold Up d’Al Qods, sans bouger, seuls les enfants palestiniens résistent. Les régimes musulmans continuent de véhiculer le discours des condamnations et des communiqués creux, croyant toujours à cette communauté internationale partielle et acquise à la cause sioniste. L’ONU et son Conseil de Sécurité ont montré leur impuissance lorsqu’il s’agit de l’application des résolutions concernant l’entité sioniste, et ce depuis 70 ans date de la proclamation de l’Etat voyou de l’entité sioniste.
Seuls les peuples musulmans et arabes et leur engagement dans la résistance et la lutte armée, peuvent récupérer les terres palestiniennes et arabes spoliées par les sionistes et l’injustice de la communauté internationale.

Les monarchies du Golfe se trompent énormément en se mettant dans le giron des sionistes et Trump, qui les considèrent comme des vaches à traire en attendant l’égorgement.
Les sionistes n’hésiteront à aucun moment pour envahir la Mecque et la Médine, Bastion du Prophète Mohamed QSSL, en vue de souiller le Coran et d’enterrer le message de celui qui a illuminé l’Humanité, il y a plus de quatorze siècles. A bon entendeur !

M.Mehdi