Rachid Berredene : la numérisation des actes notariés, indispensable pour l’instauration de l’Etat de droit

391

En marge de la tenue de l’Assemblée Générale Ordinaire de la Chambre régionale des notaires de l’Ouest, AlgérieTouteHeure a tenu à interroger le président de la Chambre nationale des notaires Rachid Berredene, sur le devenir de la profession, à la lumière des mutations politiques que connaît le pays. D’emblée, notre interlocuteur tiendra à affirmer que le moment est venu pour passer à une vitesse supérieure en matière d’instauration de la transparence dans l’exercice de l’activité notariale.
Selon lui, cela passera inéluctablement par le passage forcé à la numérisation, c’est-à-dire les intervenants sont contraints de se soumettre aux exigences de l’informatisation (zéro papier)des services du cadastre, domaine, l’administration fiscale et biens de l’Etat, indispensable pour disparaître des aléas du papier, offre de service de qualité et la gagne du temps. Une informatisation qui permettra de répertorier les archives et de les mettre au service du citoyen, sans aucune contrainte bureaucratique, devenue aussi une forme de terrorisme à l’instar de la corruption, que certains ennemis du pays ont longtemps démocratisé pour s’accaparer des richesses des algériens.
Pour Rachid Berredene, le cyber- notariat exige de l’Algérie qui jouit d’une remarquable réputation sur le plan international, de procéder rapidement à mettre en œuvre les mécanismes indispensables pour l’informatisation de toutes les administrations partenaires de la Chambre nationale des notaires, en vue de consolider l’instauration d’un Etat de droit, tant souhaité et attendu.
Dans le même sillage, notre interlocuteur estime que la numérisation de l’acte notarié s’inscrit aussi dans le socle de la lutte contre la corruption, le trafic d’influence et le blanchiment d’argent. La numérisation permettra de déterminer les responsabilités et facilitera aussi l’activité judiciaire.
Sur un autre registre, Rachid Berredene évoque la volonté de certains pays de bénéficier de l’expérience notariale de l’Algérie, comme c’est le cas pour les pays, comme le Liban, l’Iran, la Russie, et surtout le Vietnam, dont nous partageons le même parcours politique et historique, d’où l’obligation d’aller rapidement vers la numérisation de l’acte notarié