Résolution onusienne sur le Sahara Occidental : Le Maroc, dos au mur

267

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté vendredi soir, une résolution appelant les deux belligérants dans le conflit du Sahara Occidental à savoir la RASD et le Maroc, à reprendre les négociations, et le prolongement du mandat du MINURSO de six mois.

La résolution a enregistré l’approbation de 12 membres, et l’abstention de trois autres à savoir la Chine, la Russie et l’Ethiopie.

Pour l’Ethiopie et la Russie, le texte est déséquilibré, avantageant le Maroc, alors que la Chine le jugeait précipité, suggérant qu’il était approprié d’accorder plus de temps aux concertations. Par contre, la France, principal allié du Maroc, qualifiait la résolution comme un moyen de prévenir tout risque d’escalade.
D’autre part, l’Algérie a salué la résolution onusienne, permettant le retour à la table des négociations des deux parties en conflit. Pour sa part, le coordinateur sahraoui avec la Minurso, M’hamed Khaddad estime que la résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU, est un tournant qui dénote le grand intérêt que porte le Conseil de Sécurité pour hâter la solution du conflit. 
Khadad a ajouté que “le renouvellement du mandat seulement de six mois au lieu de douze en est l’expression. Le Conseil a insisté pour des négociations sans préconisations. C’est important”.