Respect des droits de l’homme : Le CNDH dénonce le rapport d’Amnesty International

135

                   Fafa Ben Zerrouki, présidente du conseil        National des Droits de l’homme n’a pas tardé à réagir au dernier rapport d’Amnesty International, le qualifiant de rapport fallacieux, basé sur des informations sans fondement.

Défiant Amnesty International, la présidente du CNDH l’invite à venir en Algérie et s’enquérir de visu sur la situation des droits de l’homme en Algérie et non sur des déclarations fallacieuses de personnes et associations, dont les vises ne sont plus à présenter.

Au sujet des réfugiés, Mme Fafa Ben Zerrouki, rappelle la position de l’Algérie le volet d’aides humanitaires, estimant que l’Algérie n’a pas ménagé d’efforts pour préserver la dignité des réfugiés, jouant que le pays avait adopté la déclaration universelle des droits de l’homme, un an après son indépendance.