Réunion Opep-Non Opep: Réduction de 1,2 million de barils/jour

328
Saudi Arabia's Oil Minister Khalid al-Falih talks to journalists at the beginning of an OPEC meeting in Vienna, Austria, June 22, 2018. REUTERS/Heinz-Peter Bader

Les pays membres de l’Opep et les pays non membres de l’Opep ont trouvé ce vendredi à Vienne un accord de réduction de 1,2 million de barils/ jour, au terme dune réunion cruciale scrutée par le président américain Donald Trump. Les 14 membres de l’Opep devront réduire leurs productions de 800000 barils/jour, et les pays non membres de l’Opep, au nombre de dix dont la Russie ,devront réduire leurs productions de 400000 barils/jour. Sur ce registre, il faut souligner que cette réduction constitue 1% de la production mondiale. Pour le ministre russe du pétrole Alexandre Novak, cet accord aidera le marché à trouver un équilibre plus tôt. Dans le même cadre, Téhéran annonce ce vendredi avoir obtenu satisfaction, sachant que l’Iran a demandé à être exempté de la réduction de la production . Pour Stephen Brennock, analyste chez PVM, cette réduction n’est pas suffisante pour éliminer la surabondance du pétrole sur le marché, estimant qu’une baisse de production à hauteur de 1,5 million de barils/ jour permettra d’éviter une surproduction durant le premier semestre de l’année prochaine. Il convient de rappeler, que l’ancien ministre algérien de l’Energie ; Chakib Khelil, dans un entretien qu’il a accordé à AlgérieTouteHeure, avait prévu une baisse de la production des pays membres et non membres de l’Opep, lors de la réunion de Vienne.
La réduction décidée ce vendredi, a permis une hausse des cours de 05%, atteignant la barre de 63,22 dollars, en fin de matinée.